Archive pour le 28 février, 2012

Rumeurs

28 février, 2012

« Si je disais tout ce que je sais ça ferait du bruit. »

« Eh bien, allez-y ça pourrait être amusant. »

« Il y en a qui le regretteraient ! Je ne veux pas être un fauteur de troubles. Ce n’est pas mon genre. Mais enfin, prenez l’exemple de Dumolard. Il y aurait beaucoup à dire, si vous voyez où je veux en venir… »

« Non, pas vraiment. Il est sympa Dumolard »

« Bon, si vous le trouvez sympa, ça vous regarde. Chacun son truc. Il ne faut pas compter sur moi pour colporter des ragots. Je ne suis pas comme Moulin. »

« Qu’est-ce qu’il a Moulin ? »

« Il colporte. En plus, si j’en crois ce que je sais, il est mal placé pour se moquer des autres. »

« Vous savez des trucs sur Moulin ? »

« Oui, mais chut ! Moi je rappelle que je ne colporte pas. Surtout des trucs concernant sa femme. »

« Ah bon ? Elle regarde ailleurs ? »

« Je ne dirais rien, mais faites attention à vos. »

« Vous croyez qu’elle me regarde ? »

« Je ne suis pas une balance moi. Mais il parait que la femme à Moulin vous espionne toute la journée. La mère Veuillot la surprise. Elle a tout raconté à Josiane qui est venu me le dire ! Heureusement qu’il y a des gens sérieux à qui on peut faire confiance. Ce n’est pas comme Bourgeois. Si vous saviez ce qu’il raconte. »

« Qu’est-ce qu’il dit Bourgeois ? »

« Je ne peux pas vous le dire. C’est sous le sceau du secret. Mais vous devriez interroger Garcin. Je crois qu’il est très au courant. »

« Vous croyez que Garcin va tout balancer ? »

« J’en sais rien, mais moi je ne dénonce pas, même ceux qui racontent que vous passez votre temps à fayoter auprès de la direction. La mère Veuillot, par exemple, qui  dit à qui veut l’entendre que Dumolard lui aurait dit que vous faites votre jogging avec Lebreton et son staff…. Euh ! Je ne vous ai rien dit, hein ? Moi, les racontars de la boite, ça ne m’intéresse pas. J’ai d’ailleurs été obligé de calmer Lemarchand qui ne peut plus supporter vos basses manœuvres pour devenir chef du service Communication. Il est mal placé Lemarchand, hein ! Selon Josiane qui le tient de la mère Veuillot, Bourgeois l’aurait surpris à apporter un café à Lebreton avec un air sournois et servile ! »

« Je vois que l’on peut compter sur votre discrétion. Je vais dire deux mots à Lemarchand en ayant l’air de ne pas être au courant de cette histoire de café ! »