Micro

Gisèle, on l’appelait « la grande sauterelle »

Sa sœur Marthe, c’était plutôt « microbe ».

Cette dernière travaillait beaucoup, comme une fourmi.

Gisèle passait son temps à cafarder les bêtises des autres.

« Punaise ! » disait Marthe,

« Arrête de jouer à la mouche du coche ! »

Gisèle épousa Luc qui était plein de tics déplaisants.

Il faisait des sauts de puces sans arrêts.

Et collectionnait des nœuds papillons ridicules.

Laisser un commentaire