Au coin du feu

Feu mon grand-père

Aimait bien les feux d’artifice

Il allait souvent les voir au Bengale

Où il a connu les feux de l’amour avec Ginette.

A laquelle il a offert le feu d’un diamant.

En ville, il respectait scrupuleusement les feux rouges,

Car il n’avait jamais le feu au derrière.

Mais il connu les feux de la détresse,

Le jour où l’amant de Ginette mit le feu aux à son ménage.

Laisser un commentaire