Au travail !

« Je n’ai pas de conseil à donner, mais… »

« Hé bien, alors n’en donne pas, ça vaudra mieux pour tout le monde. De toute façon, il vaut mieux avoir un œil neuf sur la question. »

« Bon d’accord. Alors qu’est-ce que tu en dis avec ton œil neuf ? »

« Je pense qu’il ne faut pas se précipiter car les enjeux sont énormes pour l’institution. Il faudrait faire un groupe de travail. »

« Et qui tu verrais dans ton groupe de travail ? Maréchal ? »

« Il est trop bavard. Quand il part dans ses digressions, ça n’en finit plus. Il est capable de parler de n’importe quoi sans rapport avec le sujet. »

« Ou alors, Berthier ?

« Ouh ! Là ! Il est négatif, il est contre tout, et puis de toute façon, il ne vient pas aux réunions, il a toujours quelque chose d’autre à faire ! »

« Si on prenait Chaleyssin, il part à la retraite dans six mois, il sera d’accord sur tout ! »

« Ou alors Mademoiselle Thomas, elle ne comprend rien. Elle dira « oui » à tout ce qu’on lui dira ! Elle n’a jamais d’idée originale, on sera tranquille ! « 

« Et Portier, on le prend ? »

« Oui, lui, il suffit qu’on lui dise qu’il est compétent dans quelque chose et il nous laissera travailler ! »

« Et pour les compte-rendu, on fait comment ? »

« Un petit relevé de conclusions suffira ! »

« Il faut éviter de faire trop de réunions ! Les agendas se remplissent vite ! »

« Pour éviter trop de réunions, on peut toujours travailler par mail ! »

« Finalement, on pourrait faire un groupe sans faire un groupe ! »

« C’est quoi le sujet déjà ? »

Laisser un commentaire