Moralité

« Je ne mange pas de ce pain-là. Ni de l’autre là-bas. J’ai une certaine morale. Par exemple, je donne au Téléthon ou à l’abbé Pierre. Pas beaucoup, mais enfin, c’est l’intention qui compte. Je ne mens jamais. Ou alors, je m’arrange pour que ça ait l’air vrai. Là aussi, il faut d’abord voir mes bonnes intentions derrière les faits. C’est dur d’être un homme à la hauteur ! Et vous, vous y arrivez ? » 

« Euh… non, pas vraiment ! Y’a toujours un truc qui ne va pas ! Par exemple, je ne déclare pas tous mes revenus. Sinon je ne m’en sortirai pas. J’y passerai tout mon temps. On est quand même plus tranquille dans les paradis fiscaux. C’est ennuyeux, parce que j’ai un peu honte. Je sens bien que je ne suis pas considéré comme un bon citoyen ! » 

« En effet, il y a à dire ! Vous pourriez vous dénoncer, ça rattraperait le coup ! Vous pourriez plaider un oubli malencontreux !» 

« Bin… non ! Je n’ai pas vraiment envie qu’on enquête sur les sources de mes revenus. Vous voyez ce que je veux dire ? » 

« Non, je ne préfère pas ! Prenons les choses autrement : vous êtes sûrement bon mari et bon père de famille ? » 

« A peu près ! Ma femme ne me bats pas et j’ai réussi à sortir mes gamins du commissariat après leur dernier incendie de voiture ! » 

« C’est peu, mais enfin c’est déjà ça ! Vous aidez certainement les vieilles personnes à traverser les rues ? » 

« Comment voulez-vous que je les voie ? Moi, je lis le journal au fond de ma voiture. Mais vous avez raison ; je vais dire au chauffeur de faire un peu plus attention aux personnes âgées. » 

« Je vois, je vois. Ce n’est pas gagné avec vous. Il faudrait tout de même que vous commettiez un bienfait. Par exemple, arrêtez un peu de braquer tous les casinos de la région ! Les gens commencent à jaser ! » 

« Ça va être compliqué. J’ai déjà programmé toutes les opérations de mes hommes pour les six prochains mois. Vous n’auriez pas autre chose ? » 

« On pourrait parler de votre trafic d’armes. Est-ce bien là une nécessité ? » 

« Vous rigolez ? Il faut bien vivre ! Pour une bonne action, je suis mal barré. En plus, j’ai envie de vous kidnapper pour exiger une rançon. Un type avec une moralité élevée comme vous, ça doit valoir du fric ! » 

Laisser un commentaire