Révolutionnaire

« Je vais tout foutre en l’air ! » 

« Attendez un peu avant de vous énerver ! » 

« Je ne m’énerve pas, je vais faire la révolution. Bien tranquillement. Il faut savoir tourner la page. Pour commencer, je vais manger bio. Et peut-être changer de coiffeur ! » 

« C’est ça votre révolution ? Il faut des changements beaucoup plus profonds ! Remettez-vous en cause sur le plan personnel ! » 

« Mais je suis très bien comme je suis ! Ce sont les autres qui ne vont pas du tout ! Ils exercent une dictature intolérable sur ma personne ! Par exemple, je ne peux plus fumer où je veux ! Ou alors boire un coup avant de prendre le volant ! Bon, laissez-moi passer, il faut que j’aille dans la rue pour manifester mon courroux ! » 

« Mais il n’y a personne dans la rue, il est six heures du matin ! » 

« Peut-être, mais après il faut que j’aille bosser ! » 

« Vous n’allez tout de même pas élever une barricade dans votre rue et aller au bureau après comme si  rien n’était ? » 

« Vous en avez de bonnes ! Il faut bien que je marque mon ire, tout en assurant mon déjeuner ! » 

« Vous pourriez plutôt défiler autour du rond-point qui est au bout de la rue, ça embêtera moins de monde. » 

« Vous n’auriez pas une banderole à me prêter ? » 

« Non, une banderole, c’est personnel. Il ne faut pas se moquer de la mobilisation populaire ! » 

« Bon, alors pour ma révolution, je fais comment finalement ? Je me la mets dans ma poche ? » 

« Non, mais pour faire une révolution, il faut que le peuple vous suive.  Exprimez votre mal-être sur Internet, ça déclenchera sûrement un mouvement de fond ! » 

Laisser un commentaire