Archive pour le 10 avril, 2011

Une décision qui n’attendra pas 2012

10 avril, 2011

Pour 2012, je ne me prononcerai pas tout de suite. Vous aurez ma réponse en temps voulu. Pour le moment, je continue ma mission, jusqu’au bout. Comme un héros. Je suis payé pour ça et moi, je ne suis pas du genre à renoncer. J’ai une ligne de conduite inflexible. Ce n’est pas comme certains que je ne nommerai pas. 

Le moment venu, je me déciderai après avoir pris l’avis de ma famille et de mes proches. Je tiendrai compte du point de vue de mon voisin Maurice Berlingot, de ma grand-mère et de mon chat. Si je me sens porté par un courant d’opinions favorables, alors je saurais assumer mon destin sans faiblir. 

Je sens que les français sont impatients de connaitre ma décision. Mais ils doivent comprendre que trop tôt, c’est trop tôt et trop tard, c’est trop tard. Je dois prendre le temps de la réflexion. D’abord serai-je digne ? C’est qu’un tel bouleversement dans ma vie, c’est une véritable aventure ! Il ya beaucoup d’autres hommes qui pourraient le faire à ma place. Non ? Vous êtes sûrs ? Allons, allons ! J’ai beaucoup de défauts vous savez. Je ne suis qu’un être humain, après tout. 

Quoiqu’il arrive, je resterai un français parmi les autres. Il y a entre le peuple et moi une relation consubstantielle. 

Euh… qu’est-ce que je raconte moi ? Rassurez-vous. A l’automne, je m’exprimerai dans un message radiodiffusé au pays. Il sera temps alors de se mettre en marche. L’avenir s’ouvrira devant nous tandis que le passé sera dépassé. Ma décision sera irrévocable. 

Nous saurons assumer les grands enjeux qui nous attendent. Je sais, je sais, j’inspire confiance. On a envie de m’entendre tout de suite. On voudrait que je prenne la tête d’un grand mouvement populaire. Vous êtes sûr ? Redites-moi le pour voir ! 

Bon d’accord, je fais part de ma décision tout de suite : française, français ! En 2012, les questions d’environnement et de consommation deviendront fondamentales. En dépit de la crise financière, il faudra être forts. Je l’ai compris et c’est pourquoi je vous l’annonce dès aujourd’hui : je vais changer le chauffe-eau de ma salle de bains