Leçon de grammaire

Le pronom avait une manière très personnelle d’envisager l’affaire. 

Le passé pensait que la chose n’était pas aussi simple qu’il y paraissait. 

Du coup, il allait demander une salade composée. 

Son voisin, l’imparfait dit qu’il allait faire des efforts. 

Le subjonctif ajouta qu’il avait aussi un avis subjectif sur la question. 

Le conditionnel lui exprima son accord à une condition. 

C’est que son point de vue reste purement indicatif. 

Il faut que rien ne soit impératif. 

Se sentant exclu de ces échanges hermétiques, le point dit : « Je me barre ». 

Point barre. 

Laisser un commentaire