Au galop

Les barbares se ruaient à l’assaut de le Cité radieuse.

Chez eux, l’inflation était galopante.

La pauvreté était monnaie courante.

C’était le début du film qui faisait cavaler beaucoup de monde.

Avant d’entrer au cinéma, Jean prit le temps de siroter un citron pressé.

Puis de déguster un éclair au chocolat.

Mais Jean n’avait pas envie de décamper de son fauteuil

Autant attendre tranquillement la sortie de spectateurs pour savoir si les barbares avaient détalé.

Jean aimait se hâter lentement

Laisser un commentaire