Archive pour le 16 janvier, 2011

Au fond des bois

16 janvier, 2011

Juliette rinça la lame du couteau, le referma et le rangea avec précaution dan son étui. Relevant une longue mèche de cheveux roux, elle s’approcha de la fenêtre et devina la silhouette de Gonzague qui s’enfuyait dans  l’allée d’une course à la fois élégante et puissante. 

Gonzague ! Quel nom bizarre pour un chien ! Elle l’avait nommé ainsi en souvenir de son premier époux, dont les écarts conjugaux avaient laissé quelques traces d’amertume dans la mémoire obstinée de Juliette. 

La bête était de pure race. Malgré son allure de molosse, son corps était harmonieux. Musclé, doté de longues jambes, il semblait fait pour la course et le jeu de plein air. Quand il observait Juliette préparer le dîner, ses courtes oreilles se dressaient avec intérêt, sur une tête bien proportionnée et animée d’un regard vif et intelligent. 

Lorsque sa robe immaculée disparut à l’orée du bois voisin, l’attention de Juliette se reporta sur le gigot dont elle venait de découper une bonne tranche pour l’animal. Comme chaque fois, Gonzague avait quémandé une part du plat du jour, sans agressivité. On pourrait même dire avec respect. 

Pour Juliette, le mystère était double. Comment Gonzague était-il au courant du moment où elle cuisinait son repas ? Pourquoi ce chien emportait-il le morceau de viande qu’elle lui concédait dans sa gueule au lieu de le dévorer sur place ?

(suite…)