Archive pour le 1 janvier, 2011

Poème désastreux

1 janvier, 2011

J’irai à Mantes voir mes tantes.

Ce sont des démentes,

Qui chantent

Et qui mentent en buvant leur tilleul-menthe.

Tout  en vivant de leurs rentes.

A Nantes, je me vante

De suivre leur pente.

En lisant Kant.

J’irai donc voir mes tantes ardentes

Dont le souvenir me hante

Mais que je trouve épatantes.