Glagla!

Mauricette vend du poisson frais.

Elle s’installe sur les quais du port dans l’air frisquet de l’aube.

Elle n’est pas grande, Mauricette : ses collègues de travail la surnomme « petite caille ! ».

Elle  n’aime pas les clients timorés : elle leur jette un regard froid. 

Lorsque Louis se présente devant son étal, son enthousiasme est soudain refroidi.

Elle garde un silence glacé.

Elle n’est pas près de lui servir un rafraîchissement, à celui-là !

C’est que Louis est  banquier : il a gelé ses comptes !

Laisser un commentaire