Et maintenant, ouvrons notre livre de grammaire…

Le chef fait le point sur la situation.

Il met entre parenthèses les errements d’hier.

On est tous imparfaits !

Il dit qu’il ne participe pas au passé.

Il souligne les réussites de chacun.

Il ponctue son discours de sourires.

Il met l’accent sur l’avenir.

Il est  impératif de réussir.

Il s’accorde à penser que le futur se conjuguera au bonheur.

Laisser un commentaire