Les conseils du grand Jacot (2)

Dans ma vie, j’ai eu la chance de faire des tas de rencontres intéressantes ! Des gens absolument merveilleux d’authenticité ! Ainsi, j’ai eu l’insigne honneur de rencontrer le Grand Jacot. Je vais vous conter une anecdote qui montre la hauteur de vue du Grand Jacot. 

C’était notre premier rendez-vous, dans l’arrière salle du « Père François » un troquet que nous fréquentions souvent avec ma bande. J’avais pris soin d’arriver en avance pour ne pas risquer d’écourter notre conversation. 

Le Grand Jacot arriva avec vingt minutes de retard. En dénouant l’écharpe rouge qu’il nouait autour de ses épaules, il me jeta : 

« Mon pauvre, il faut toujours être en retard ! » 

« Dis-toi bien que tu es plus important que tes interlocuteurs. Ce sont eux qui doivent t’attendre en regardant fiévreusement leurs montres ! » 

« Pense à te protéger ! Attendre est stressant et met ta santé en danger ! » 

« Et lorsqu’enfin tu arrives à ton rendez-vous, laisse le temps aux gens d’admirer ton entrée ! » 

« De plus, être en retard, te permet de trouver quelque chose à dire en arrivant : les embouteillages, le temps exécrable, etc … » 

« N’hésite pas à faire semblant d’être essoufflé, ton interlocuteur croira que tu t’es donné beaucoup de mal pour être à l’heure. Peut-être même qu’il te priera de prendre quelques minutes supplémentaires pour te reposer ! » 

« Souvent, être en retard donne l’air d’être décontracté. Le type qui ne se laisse pas impressionner par de basses considérations matérielles : tu vois ce que je veux dire ? » 

« Ou alors, ça peut donner l’impression d’être un être très occupé. En affaires, c’est avantageux. Tes interlocuteurs n’oseront pas mettre en doute la bonne marche d’une entreprise dont le responsable croule sous les rendez-vous !» 

« Et puis, si on te cherche des noises, n’hésite pas à sortir des arguments de mauvaise foi. Si tu arrives avec trente minutes de retard à un rendez-vous programmé à 9 heures, c’est parce que ta secrétaire s’est trompée. Elle a inscrit 9 heures 30 dans ton agenda. Quel savon tu vas lui passer ! » 

« Autre avantage : être en retard oblige ton vis-à-vis à être concis. Il est convaincu qu’il n’est pas possible de faire perdre son temps à un individu aussi occupé que toi ! »

J’étais médusé par la profonde connaissance du comportement humain du Grand Jacot. Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse tirer autant de bénéfices d’un petit accroc si fréquent dans la vie ordinaire. 

C’est ainsi que j’appris que le Grand Jacot a toujours eu une profonde culture du retard dont il a su tirer bénéfice dans de nombreux épisodes de sa vie active. 

Pour lui, obtenir son baccalauréat à vingt deux ans n’est pas un problème. C’est l’indice d’un individu qui a pris le temps de la réflexion pour bien assimiler ses études. 

Arriver après le début d’un film permet de demander à son voisin de vous résumer les premières scènes. En même temps, cela lui permet de s’assurer qu’il a bien compris l’intrigue. 

Lorsqu’il prend l’avion, il s’arrange toujours pour grimper la passerelle le dernier en courant. Les autres passagers croient qu’ils voyagent avec une personnalité et lui jettent des coups d’œil admiratifs pendant tout le voyage ! Certains obtiennent même des autographes !  

Avec le Grand Jacot, c’est toujours gagnant-gagnant ! 

Laisser un commentaire