Archive pour le 28 octobre, 2010

Conflit social

28 octobre, 2010

Louis finit de bâillonner un homme ligoté sur une chaise dans un bureau administratif. L’homme se débat et gémit pendant que Louis s’assied en face de lui, tout en s’abreuvant goulument à une canette de bière. 

-          Vous m’êtes particulièrement antipathique Dumortier. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne vous aime pas. Peut-être à cause de vos lèvres minces. Et de ce demi-sourire supérieur. Ce sourire en coin. Je ne sais pas comment vous faites pour sourire d’un seul coté. Ce doit être très gênant. J’espère que vous changez d’axe de temps à autre, sinon vous allez finir par avoir des joues dissymétriques. C’est très gênant !  Il faut faire attention, mon vieux ! Quand les copains du syndicat ont décidé que chacun devait séquestrer un membre de la direction dans son bureau, j’étais sûr qu’avec ma malchance coutumière, j’allais encore tomber sur vous ! 

L’homme entravé gigote fortement pour toute réponse. 

-          Et votre regard ? Vous avez-vu votre regard ? 

-          …. 

-          Comment ça : c’est difficile pour un regard de s’observer lui-même ?  Prenez un miroir, mon vieux ! Un peu d’initiative, que diable ! Vous n’y verrez … rien ! Vous avez le regard vide, mon pauvre ! Vide de chez vide ! Certains ont un peu de malice au coin des yeux. Si on avait au moins le reflet votre arrogance habituelle dans le fond de vos globes oculaires, ce serait déjà un progrès. Mais non ! Rien ! Et puis alors, votre front ! On n’a pas idée ! 

(suite…)