Archive pour le 20 octobre, 2010

Y’a un comme un doute

20 octobre, 2010

Johny était agent double de profession.

Il aimait entretenir l’ambigüité.

Il s’arrangeait pour avoir des ongles d’une propreté douteuse.

Il ne sortait que par des temps incertains.

Pour se promener dans des terrains vagues.

Dans la rue, il arborait un sourire équivoque.

Il n’empruntait que les rues à double sens.

Dans les magasins, il tenait des propos énigmatiques.

Il aimait peindre  des tableaux qui baignaient tous dans un flou artistique.

Sans aucun doute, l’avenir de Johny est problématique.