Archive pour le 13 octobre, 2010

Dialogue spirituel

13 octobre, 2010

« Qu’est ce que vous faites là, à regarder le ciel ? »

« Je prie les dieux ! »

« Parce qu’il y en a plusieurs ? Je n’étais pas au courant ! Et qu’est-ce que vous leur demander aux dieux ?  Enfin, si ce n’est pas indiscret de ma part ! »

« Pour le moment, je suis en contact avec le dieu du sport, je le prie de bien vouloir accorder une petite victoire à l’équipe de foot local. On se traîne en bas du classement, vous comprenez ?»

« Je comprends surtout que vous feriez mieux de changer votre milieu de terrain, le mercato n’est pas encore fini que je sache ! Mais ça m’intéresse votre affaire, vous n’auriez pas un contact avec le dieu des transports, le bus du matin est tout le temps en retard. Ça fait des tas d’histoires au bureau ! »

« Non, mais je viens de faire une offrande au dieu de l’amour »

« Vous avez des soucis, en ce moment ? »

« Je viens de me séparer de Stéphanie ! »

« Qu’est-ce qui n’allait pas entre vous ? »

« Son pseudo ! Sur Internet, elle s’appelait Tartine à la fraise ! Ça n’allait pas du tout ! Vous comprenez ? »

« Pourquoi, vous me demandez toujours si je comprends ? Vous avez quoi d’autres comme dieux en ce moment ? »

« Attendez ! On n’est pas au supermarché ! Il s’agit de spiritualité, tout de même ! Un peu de dignité que diable ! Enfin ça, c’est une façon de parler !»

« On ne peut rien demander, alors ! »

 « Pour les problèmes matériels, il faut voir votre député ! »

« Je ne peux pas, je n’ai pas voté pour lui et en plus je crois qu’il est en prison en ce moment ! C’est un peu délicat de lui présenter une requête ! Vous comprenez ?»

« Bon, allez, je peux vous présenter au dieu du cynisme, si vous voulez… »

« Vous avez réponse à tout, vous ! Je vais peut-être me dispenser d’une visite dans le temple de l’amoralité. Le mieux, ce serait que je prenne mes affaires en mains, moi-même. Vous comprenez ? »