Archive pour le 2 octobre, 2010

Un vrai calvaire

2 octobre, 2010

Maurice hait Monsieur Poulain, celui-ci lui a donné un coup de poignard dans le dos.

Il a la langue bien pendue, Monsieur Poulain.

Bien qu’il martyrise la langue française.

Il tenait à imprimer son empreinte dans l’histoire de l’entreprise.

Il brûlait d’envie de se faire remarquer en hauts lieux.

Pour  y parvenir, il a décapité le service.

Il a cloué son adjoint au pilori,

En tordant le cou à la vérité.

Ce n’est pourtant pas un bourreau de travail, Monsieur Poulain.

Le remords ne lui torture pas l’esprit.

Maurice est au supplice chaque fois qu’il croise son regard sournois.