Jeux de mains

Jean avait passé une bague à l’annulaire de Marie.

Il en était très jaloux : parfois pour essayer de se maitriser, il serrait fort les poings.

Mais souvent, il frappait d’une manchette quiconque s’approchait de Marie.

Puis, il pointait un doigt accusateur vers sa femme pour lui commander de ne pas aguicher les hommes.

Il  lui disait de se méfier car son petit doigt lui raconterait ses écarts.

Il mettrait à l’index tous ceux qui lui manqueraient de respect.

Puis il posait les mains sur les hanches de Marie.

Décidemment Jean ne voulait pas paumer Marie !

Laisser un commentaire