A table!

Marius avait de la bouteille : on ne pouvait pas lui en raconter.

Il avait également un bon coup de fourchette : il traitait toutes ses affaires au restaurant.

Ce jour là, nous étions au plus fort de l’automne : un brouillard à couper au couteau était tombé sur la ville.

Marius dinait avec à un extraterrestre fraîchement débarqué de sa soucoupe volante.

L’être vert et rouge dévora sa petite cuillère en entrée.

Marius l’informa qu’il préférait les crudités, la quincaillerie n’était pas sa tasse de thé.

L’entité surnaturelle ne voulait pas rester en carafe sur Terre.

Marius mit les pieds dans le plat : il n’avait pas de départ en fusée en stock pour le moment !

Le Martien devrait donc se mettre à couvert pendant quelque temps !

Laisser un commentaire