Au théatre, ce soir

La Générale habite un bel appartement.

Sur les bords de la Seine.

La vue donne d’un coté sur une cour, de l’autre sur un jardin.

Le décor de la chambre est bucolique

Les portes de l’armoire coulissent agréablement.

Le rideau de la fenêtre masque son lit.

Et éclaire la pièce quand il se lève.

Mais lorsque le brigadier lui répète son adoration.

Il prend trois coups de bâton sur la tête.

Laisser un commentaire