Dans ses meubles…

Max était un type fort, bâti comme une armoire à glace.

Il ne fallait pas lui chercher querelle : il n’était pas très commode.

Dans sa vingtième année, il s’était marié avec Anne, une bergère de son village natal.

De ce lit, naquit Auguste, leur garçon.

Anne et Max avaient de nombreux amis et recevaient beaucoup :  ils tenaient table ouverte.

L’été, ils organisaient souvent des buffets dans leur jardin.

Anne aimait l’informatique : on la trouvait toujours derrière son pupitre.

Vers quarante ans, Max brigua le fauteuil de Directeur Général de son entreprise.

Mais les places étaient chères : un vrai jeu de chaises musicales.

Malheureusement, il fut mis dans un placard.

Ce fut un choc : comme pour un boxeur qui va au tapis.

Max se reconvertit dans la restauration de mobilier ancien.

Laisser un commentaire