Hésitations

Pendant l’hiver, Georges était forgeron : il excellait dans le maniement du marteau et de l’enclume.

Parfois, il exerçait aussi la profession de menuisier, connu pour la robustesse de ses chaises.

 Il proposait à ses clients deux types de chaises entre les quelles ils hésitaient longuement.

L’été, il se faisait bucheron. Il partait de chez lui, sa cognée sur l’épaule, jusqu’à l’orée de la forêt.

A la croisée des chemins, il prenait tantôt à droite, tantôt à gauche.

Il emportait une gourde de vin qu’il rapportait le soir,  à moitié vide ou à moitié pleine, c’était  selon.

Un jour, il tomba malade. Le médecin hésita longuement entre la peste et le choléra.

Il choisit le moindre des maux en recommandant à Georges de se tenir au chaud.

Georges alluma donc une flambée dans chacune de ses deux cheminées.

C’est ainsi qu’il se trouva agréablement pris entre deux feux.

Laisser un commentaire