Les erreurs d’aiguillage

Roméo avait suivi un itinéraire particulier.

A vingt ans, il s’ennuyait ferme dans sa petite rue.

L’été, il prenait l’autoroute du soleil comme tout le monde.

L’hiver, il descendait des pistes surchargées dans les meilleures stations de ski.

Il s’engagea alors dans l’armée en espérant suivre les sentiers de la gloire.

Mais il y connut surtout le parcours du combattant.

Et souffrit durement tout au long d’un véritable chemin de croix.

Il sortit de cette impasse en choisissant une autre voie.

Roméo ouvrit un nouveau bistrot, le « Boulevard du Rhum »,

Près du Périphérique qui entourait la ville.

Là il racontait son trajet à ses clients qui venaient y soigner leurs artères,

Et qui repartaient après un dernier verre « pour la route ! »

Laisser un commentaire