Notre page « charcuterie »

Jadis, Pierre avait un copain qui était, ma foi, gras et grand.

Son camarade s’appelait Jean. Bon. Jean Bon.

Il était marié avec Adèle.

Jean Bon habitait dans la Sarthe.

Avec lui, Pierre riait tellement au Mans !

Mais depuis qu’elle est morte Adèle, Jean a trahi Pierre.

C’est devenu un sale ami.

Maintenant Pierre fait souvent le tour du pâté de maisons.

En prenant son bâton de berger.

Il n’y croise personne d’autre que des boudins.

En rentrant, il mange deux rondelles de saucisson.

Puis il se rend à l’Eglise, qui, pour lui, fut longtemps une terre inexplorée

Alors, il prie Jésus.

Laisser un commentaire