Affaires maritimes

Ginette était une dame de petite vertu.

Dans la rue, elle se faisait souvent traiter de morue.

Mais, muette comme une carpe, elle ne répondait jamais.

Maurice son maquereau était un vrai requin.

Il savait échapper aux policiers comme une anguille.

Maurice avait pour Ginette des yeux de merlan frit.

L’été venu, ils partaient tous deux en camping.

Maurice montait la tente en plantant avec précisions les sardines.

Le soir, il s’habillait et soignait avec précaution sa raie au milieu de ses cheveux gominés.

Puis ils allaient au bal : parmi les danseurs, ils étaient comme des poissons dans l’eau.

Un jour Ginette attendit un enfant.

Maurice fut heureux d’avoir enfin un vrai dauphin

Laisser un commentaire