Archive pour le 6 mai, 2009

Ne jamais dire jamais…

6 mai, 2009

J’étais certain que ça ne m’arriverait jamais.

Et pourtant je suis là, aux cotés de Marie. Dans la pénombre de l’Eglise, les cierges jettent des reflets dorés qui glissent sur ses épaules nues. Sa robe de mariée me parait audacieusement décolletée, je me demande comment le curé de la paroisse a pu ne pas le remarquer ou faire semblant de ne pas le remarquer. Pour le moment, il lit quelque chose que je ne comprends pas. Il faut dire que je ne suis pas très attentif à son discours, vagabondant dans d’autres pensées. Je le rejoins au moment où il explique le symbole de l’anneau : ni début ni fin. Il a raison. Je n’ai rien maîtrisé : je n’ai  toujours pas compris quand et comment cette histoire a commencé ni pourquoi elle a conduit devant l’autel divin le misérable mécréant qui m’habite depuis l’adolescence.

Dans notre dos, ils sont tous là, eux aussi. En remontant l’allée centrale, je les ai recensés un par un. Il y a la tante Louise. Enfin son chapeau à fleurs, sous lequel disparaît son visage minuscule. Elle est accompagnée de l’oncle Charles, rougeaud et bouffi dans son costume du dimanche. Il a apporté plusieurs caisses de son Bourgogne préféré dans le coffre de sa voiture pour être sur de ne manquer de rien pendant la soirée. La mère de Marie qui écrase une larme bienvenue. Son père qui regarde sans arrêt la montre ancienne qu’il sort de la poche de son gilet Les enfants endimanchés dont Juliette, la sœur de Marie et donc ma belle-sœur qui nous a regardé passer, les yeux ronds, la bouche ouverte et le doigt dans le nez.

Et puis, Marc et Eric sont venus. Je suis sûr qu’ils sont en train de ricaner dans leur coin. Je les ai accompagnés si souvent dans cet exercice. Ensemble, nous avons écumé toutes les noces de famille, la nôtre et celle des autres, depuis nos quinze ans, en jurant qu’on ne nous y prendrait jamais. Et pourtant !

(suite…)