Pour un nouveau calendrier…

C’est la révolte au Paradis. Le calendrier républicain ne compte pas assez de jours pour permettre à tous les saints d’y figurer. Une file d’attente s’est formée au guichet des réclamations. Il y a là : 

Le Saint Ture qui en a assez de se la serrer

Le Saint Dessin qui se met en quatre pour y entrer

Le Saint Sert. Avec un nom comme le sien, il faut qu’il serve à quelque chose

Le Saint Patik : son arrivée au calendrier est attendue par certains irlandais en difficultés avec le R

Le Saint Gulier qui ne veut plus faire exception

Le Saint Glinglin qui en a assez d’attendre

Le Saint Frusquin qui ne veut plus être en reste

Le Saint Cinnati qui propose son nom pour figurer sur les calendriers américains

Le Saint Gerie qui ne veut plus qu’on lui fasse des promesses en monnaie de singe

Le Saint Fonie qui trouve que tout ça ressemble à de la cacophonie alors que il serait si simple d’adopter son nom qui sonne comme une harmonie

Le Saint Ptôme qui pense que la maladie terrestre de l’égocentrisme est en train de gagner le Paradis et qu’on devrait donc lui laisser la place.

Laisser un commentaire