Archive pour mars, 2009

Le Tribunal en délire

2 mars, 2009

L’Avocat entama son réquisitoire. Il fut très sévère contre l’accusé qu’il était chargé de défendre.

 L’accusé regarda le Président du Tribunal du haut de ses deux mètres. Il le jugea. Petit.

Ca tombait plutôt bien parce que le président s’appelait Petit.

L’assesseur de droite du Président pesta car ses opinions politiques le situaient plutôt à gauche. On ne tenait jamais compte de son avis.

Le Premier Juré échangea un sourire complice avec le Second Juré qui lui-même passa les menottes au Premier Gendarme. Pour rire.

Le Second Gendarme compta fleurette à la Greffière qu’il trouva accorte et à son goût dans sa longue robe noire.

Le Procureur Général se leva majestueusement et demanda à l’Avocat du brigand s’il entendait lui rendre son texte et lui laisser faire son travail.

Le public qui ne comprenait rien, ne fit rien.

Amour et choucroute

1 mars, 2009

C’est le jour de la choucroute. La spécialité alsacienne remplit la cantine. Elle tient la seconde position dans le hit-parade des interruptions méridiennes à grand spectacle. Juste après le couscous. Le plat fétiche des nords africains est un des piliers de la politique des ressources humaines dans l’entreprise. Suchard, le chef du département du personnel, a pu démontrer que lorsque le cuisinier le programme au menu, l’absentéisme diminue nettement dans les bureaux.

Les jours de couscous, les stratégies les plus audacieuses ont été mises au point pour être le mieux et le plus rapidement servi au comptoir. Par un effet extraordinaire, les réunions les plus longues s’achèvent précipitamment à onze heures et demie. A partir de cet instant, tous les motifs sont bons pour arracher la meilleure place dans la file d’attente qui se forme à la porte de la cantine.

Depuis quelques temps, on note également une remontée de l’affluence lorsque le menu priorise le pot-au-feu. Les observateurs les plus assidus rapportent que ce progrès est du à l’adjonction d’une pomme de terre et d’une carotte supplémentaire dans la garniture. Je n’ai pas les résultats de l’étude complète, mais Bouboule, du service courrier est sûr de son affaire. Il a visiblement détourné la nouvelle étude de Suchard sur le sujet. C’est un fait scientifiquement prouvé : la garniture est un élément déterminant dans l’attractivité du pot-au-feu.

(suite…)

1234