Je n’ai plus la rate qui se dilate mais…

Je me rue chez le médecin parce que j’en ai plein le dos.

Hier, elle m’a mis la tête à l’envers.

J’avais l’estomac dans les talons, mais le dîner n’était pas prêt.

Elle m’a accusé de me tourner les pouces, tout en me regardant le nombril.

J’en eus le souffle coupé lorsqu’elle me dit qu’au lieu de rester les bras ballants, je ferais mieux de me remuer les méninges.

Elle est partie en prenant les jambes à son cou  et en me mettant à l’index.

Elle doit être chez l’autre abruti pour prendre son pied, j’en mettrais ma main à couper.

Mais j’ai eu le nez creux : j’ai gardé avec moi la télécommande du téléviseur.

Laisser un commentaire