Archive pour le 16 mars, 2009

Les frustrés

16 mars, 2009

Jean voudrait être remarqué à son bureau. Son chef,  Mercadier ne lui confie aucune tâche nouvelle exaltante. Quand il s’en plaint, il s’entend répondre de se contenter de bien faire son travail. Il s’ennuie, il pense qu’il pourrait faire mieux, plus grand, plus vite. Il rêve d’un exploit professionnel qui lui permettrait de prouver sa valeur.  Il est tout de même d’une dimension bien supérieure à celle de Mademoiselle Pichon, sa voisine de bureau.

La bouche de Juliette commence à s’orner de plis amers aux coins des lèvres. A la maison, elle a l’impression de se charger de toutes les tâches. Jean ne mets jamais les mains dans la machine à laver. Elle parie qu’il ne sait même pas la faire fonctionner. La douche fuit : bien sûr, c’est à elle de se débrouiller avec le plombier. Parfois, elle se maquille et fait des efforts de coquetterie, il ne le remarque même pas. Et pourtant, il y a vingt ans….

Sébastien entre en seconde. Rien ne le passionne. Les maths le désarçonnent comme tout ce qui nécessite qu’il maintienne son attention plus de trois minutes et demie. Il ne voit pas non plus la nécessité de s’attarder sur les écrits qu’ont commis de sombres littérateurs, il y a si longtemps. Il rêve de partir s’installer en Patagonie avec Stéphanie, sa copine de lycée. Il la courtise avec un succès relatif à cause du grand Pierrot qui ne manque pas une occasion de monopoliser l’attention de la jeune fille.

Moi, personne ne s’occupe de moi non plus. Mais je m’en fiche. Tant que j’ai mes croquettes à heures fixes…..

Médor