Prière

A toutes ces petites choses qui m’énervent.

A ce stylo à bille qui bave comme un nourrisson sur ma feuille d’impôts. Je sais, je n’ai qu’à déclarer mes revenus sur Internet.

A ce rouleau de scotch qui ne se coupe plus ou si mal qu’il s’entortille n’importe comment.

A ce gâteau qui fait des miettes partout au lieu de se laisser déguster proprement.

A ce lacet de chaussures qui craque au moment précis où je suis sur le point de partir au boulot avec une bonne demi-heure de retard alors que Dumontier m’attends dans son bureau pour mon entretien d’évaluation.

A cette mine de crayon émoussée depuis plusieurs jours alors que je n’ai pas la moindre idée de l’endroit où se cache le taille-crayon. C’est sûrement de la faute de la secrétaire.

A cette boite de cirage noir, complètement sec et inutilisable, justement le jour où j’avais le courage de cirer mes chaussures qui deviennent insortables, même au bureau.

A cette chaussette traîtresse dont l’extrémité s’est trouée toute seule alors que je me présente à la visite médicale du travail. Le médecin va sûrement penser que je suis un travailleur pauvre.

Laisser un commentaire