Conjugaisons

Certains verbes ne se conjuguent pas à tous les temps, ils s’appellent des verbes défectifs. Et le comble c’est que certains verbes (défectifs ou pas, on n’est plus à ça près) ne se conjuguent pas à toutes les personnes. Eux, je ne sais pas comment ils se nomment.

Parmi les défectifs célèbres, il y a « paître ». « Paître »  a perdu son passé simple ou son passé composé. Vous n’avez donc pas à dire que votre mouton a « paissu » ou « a paitu » pour signifier qu’il s’est nourri dans votre pré hier. A la limite, vous devriez pouvoir dire que votre « mouton a pacagé dans le pré hier », à condition de ne rien avoir de plus intéressant à raconter d’une part, et d’avoir un mouton et un pré qui se prête au paturage d’autre part.

Avez-vous bien noter qu’il faut un chapeau sur le « i » de paître ? C’est un reste du « s » que l’on retrouve dans « pastorale ». Peu de gens le savent. Heureusement que je suis là.

Nous pourrions parler du verbe « pleuvoir » qui ne s’emploie qu’à la troisième personne du singulier ou du pluriel. Il vous est formellement interdit de dire « je pleus ». D’ailleurs, on se demande bien comment vous feriez.

 Quant au verbe « seoir », je ne vous raconte pas. Enfin plus tard, si vous insistez…

Tintin

2 Réponses à “Conjugaisons”

  1. Moon dit :

    Et que dire du verbe gésir…

  2. Anonyme dit :

    Vous avez raison Moon, il va falloir en parler un petit peu de gésir….

    Tintin

Laisser un commentaire