Archive pour le 28 décembre, 2008

Conjugaisons

28 décembre, 2008

Certains verbes ne se conjuguent pas à tous les temps, ils s’appellent des verbes défectifs. Et le comble c’est que certains verbes (défectifs ou pas, on n’est plus à ça près) ne se conjuguent pas à toutes les personnes. Eux, je ne sais pas comment ils se nomment.

Parmi les défectifs célèbres, il y a « paître ». « Paître »  a perdu son passé simple ou son passé composé. Vous n’avez donc pas à dire que votre mouton a « paissu » ou « a paitu » pour signifier qu’il s’est nourri dans votre pré hier. A la limite, vous devriez pouvoir dire que votre « mouton a pacagé dans le pré hier », à condition de ne rien avoir de plus intéressant à raconter d’une part, et d’avoir un mouton et un pré qui se prête au paturage d’autre part.

Avez-vous bien noter qu’il faut un chapeau sur le « i » de paître ? C’est un reste du « s » que l’on retrouve dans « pastorale ». Peu de gens le savent. Heureusement que je suis là.

Nous pourrions parler du verbe « pleuvoir » qui ne s’emploie qu’à la troisième personne du singulier ou du pluriel. Il vous est formellement interdit de dire « je pleus ». D’ailleurs, on se demande bien comment vous feriez.

 Quant au verbe « seoir », je ne vous raconte pas. Enfin plus tard, si vous insistez…

Tintin

Voyance

28 décembre, 2008

Vous avez perdu un  papier important. Je sais où il est.

Les papiers importants se glissent par ordre de préférence dans l’interstice qui existe entre les deux fauteuils avant de votre voiture, entre les coussins de votre sofa ou alors dans la poche interne de votre veston.

Non pas celui-là ! Celui que vous aviez hier ou alors avant-hier…si vous croyez que je me rappelle, moi ! Pour les dames, il est dans le sac que vous portiez mardi dernier. Il n’y est pas ? Et celui de mercredi ? Et puis si vous ne changiez pas tous les jours de sac, ce serait quand même plus facile !

Tintin