Les aventures de la marquise

La marquise s’éveilla tard. Elle fit venir son confesseur qui l’entendit vers midi. Puis après une légère collation, elle s’enferma dans son boudoir pour bouder. Prise d’une forte indisposition, il y avait déjà trois jours qu’elle n’avait pas connu  d’aventures avec un galant.

Vers 17 heures, elle consulta son carnet pour choisir son amant de la nuit. Elle envoya Trissotin, son valet de pied, mander l’heureux élu.

Trissotin, attristé, revint vers 18 heures en disant que le Comte lui avait clairement laissé entendre qu’il avait trouvé nettement mieux pour les prochaines vingt quatre heures. La marquise se laissa atteindre par une profonde langueur, puis pour se défouler entreprit son ménage de printemps.

Tintin

Laisser un commentaire